PARC OLYMPIQUE RUGBY

PARCO RUGBY

PARCO

Actualité: Résumé Kingston - Parc Olympique : 8-27 - 30 Mai 2015

Le deuxième match de la saison avait lieu à Kingston malgré l’instabilité de la météo.
Après un match nul contre Beaconsfield, les joueurs du Parc Olympique avaient envie de signer leur première victoire en se rendant en Ontario.

L’équipe de Kingston étant montée d’une division cette saison, le Parco ne connaît ni le style de jeu ni la composition de l’équipe adverse.
Cela se ressent en début de match avec 10 minutes d’affrontement durant lesquelles les deux équipes s’observent et cherchent la confrontation individuelle.

Les talonneurs ne sont pas aidé par le vent mais conquête des bleus (touche et mêlée) a permis d’obtenir des ballons propres et exploitables par les trois quarts.  

Une envie débordante et l’agacement de ne pas concrétiser leurs temps forts poussent les visiteurs à la faute. Kingston en profite pour gagner du terrain avec le bon jeu au pied de leur demi d’ouverture. Peu convainquant dans ses lancements de jeu, Kingston choisit les renversements d’attaques par l’intermédiaire de leur charnière plutôt inspiré dans ce registre.

Bien placés en défense, les olympiens ne se font pas surprendre et finissent par concrétiser par l’intermédiaire de leur talonneur Nicolas Chabod sur un beau ballon porter dans les 22 mètres adverses. (0-5)
Sur le coup de renvoi, les finalistes de l’an passé se mettent à la faut et offrent une pénalité facile au buteur ontarien. (3-5)
Quelques actions plus tard, les bleus choisissent de défier Kingston dans l’axe avec un gros travail du pack. L’équipe ontarienne se met à la faute et Thomas Montiel en profite pour passer une pénalité de 40 mètres. (3-8)

 

La mi-temps permet alors aux coachs d’adapter les consignes et de procéder à des changements.

Plus relâchés au retour de la mi-temps, les joueurs d’Antoine Chabod et Sydney profiteront de leur fraicheur physique et de la contribution des remplaçants pour enfoncer le clou par l’intermédiaire d’Alexandre Abid, auteur d’un Coup du Chapeau sur ce match.

Après une belle récupération de balle et plusieurs phases avec les avants, Thomas Montiel choisit d’écarter petit coté pour Pierre Constantin, qui passe le cuir à Lester Martinez qui lui même, d’une passe sur un pas, offre un ballon à son ailier pour son premier essai. (3-13) Sur cette action, le ballon aura bien circulé et conforte la force de cette équipe pour jouer au large avec des avants dans la ligne.

Malgré ces belles actions, le Parco se fait trop sanctionner dans le jeu courant et écope de deux cartons jaunes adressés à Gabriel  Déry et Vincent Dubreuil à quelques minutes d’intervalle, laissant leur équipe évoluée à 13 contre 15.


Malgré ce désavantage numérique, une relance depuis les 22 mètres d’Alexandre Abid, lui permettra d’inscrire un essai personnel sur lequel il aura éliminé les défenseurs grâce à sa pointe de vitesse et ses crochets. L’essai sera transformé par le buteur et capitaine Thomas Montiel. (3-20)

Dominatrice, l’équipe Montréalaise se sent trop en confiance et relance depuis leur en-but. La sanction est immédiate, le centre (que l’on ne citera pas) se fait contrer et laisse Kingston revenir au score. (8-20)…. Matthieu Brunel (Jonjon) héritera logiquement du lavage des maillots en fin de match.

Le dernier essai d’Alexandre Abid est issu d’une très belle percée individuelle de Fred Berger depuis son propre camp mais qui, repris à quelques mètres de l’en-but aura besoin du soutien de l’ailier de poche pour concrétiser ce temps fort. La transformation est une nouvelle fois convertie par Thomas Montiel. (8-27)

Le point de bonus offensif (4 essais) est obtenu mais le match n’est pas fini. Sur les dernières actions, Aziz Lulu, perce la défense adverse et file marquer son premier essai mais celui ci est annulé pour un geste déloyal (et stupide) de Benjamin Hoibian.

Le match se termine sur le score de 27 à 8 pour le Parc Olympique avec le bonus offensif à la clé.
Nous tenons à remercier particulièrement l’équipe de Kingston pour leur belle réception d’après match où furent offerts, salade composée et cochon de lait à la broche.

Cette victoire et cette réception d’après match étaient de bonne augure pour le retour en bus…
Rendu là, je rends ma plume !

écrit par Pierre Constantin